.

CHAIM fondation caritative

 

Chers Amis

 
Notre fondation qui fonctionne en Hongrie, doit faire face à de nombreuses difficultés. Le niveau de vie du pays est en constante diminution.
La communauté juive locale vivante dans des conditions décentes n’apporte pratiquement aucune aide à ceux qui sont en difficultés.

Les survivants de l’Holocauste reçoivent une certaine subvention, mais ceux qui sont nés plus tard, la 2ième et la 3ième génération d’après guerre, ne reçoivent absolument rien, bien que beaucoup d’entre eux soient invalides et nécessiteraient une aide constante.
La plupart des juifs vivant ici n’ont aucun contact avec les organisations juives.
La communauté juive recensée en Hongrie, compte officiellement 80.000 personnes, mais d’après ma propre expérience, elle se rapprocherait plutôt des 200.000.

Nous espérons pouvoir ouvrir très prochainement un bureau caritatif à Budapest.
Mais la subvention d’un tel local nous pose un grand problème financier pour le moment.
Le montant des dons pour les différentes œuvres caritatives que nous recevons est en nette diminution ces derniers temps et ce, depuis que la situation sociale de nos amis allemands va de mal en pis. D’après les dernières nouvelles la montée de l’antisémitisme bat son plein chez eux également. La situation est la même ici en Hongrie.
 

Bref, personne ne soutient notre ministère local.
Cette année, nous avons reçu 420 (quatre cent vingt !) dollars US des dons de 1% des impôts annuels.
Si nous obtenons un local de la part du gouvernement hongrois, le montant mensuel a payer serait de 300 dollars US par mois.
Donc, en réponse à la question que nous posent souvent les personnes vivant à l’étranger, quant à la manière dont ils pourraient nous aider, nous demanderions que cette aide soit de nature financière avant toutes choses en raison de la distance géographique qui nous sépare.
Nous tenons toujours informé quiconque nous fait une donation, de l’usage que nous faisons de cet argent, ou de ces biens.
De plus, nous aurions besoin de toutes sortes de biens matériels : nourriture, vêtements, médicaments, etc…, qui viennent à manquer de plus en plus et partout dans le pays.
Il y a beaucoup de juifs vivant dans la misère également en Ukraine et en Roumanie.
Nous voudrions ouvrir notre bureau pour leur venir en aide également.  
Et si quelqu’un voudrait faire l’Alija (retour en Israël), nous voudrions pouvoir lui apporter l’assistance nécessaire.

Nous ne pouvons croire qu’en le D. Éternel, mais Il peut nous approvisionner et nous soutenir dans notre travail à condition que celui-ci soit dans Sa Volonté.

Shalom !

 
Jaakov : Béla Orbán
CHAIM Fondation Caritative
1364 Budapest,  Pf.412

Web: http://chaim.uw.hu

E-mail: shalom.budapest@yahoo.com

Compte en banque:


HUF / Orbán Béla / IBAN: HU21 1177 3061 0025 6311 0000 0000 / SWIFT(BIC): OTPVHUHB
OTP Bank, Budapest

EUR / Orbán Béla / IBAN: HU48 1177 5056 4196 3887 0000 0000 / SWIFT(BIC): OTPVHUHB
OTP Bank, Budapest

CAD / Orbán Béla / IBAN: HU37 1177 5056 4196 3038 0000 0000 / SWIFT(BIC): OTPVHUHB
OTP Bank, Budapest

 
 

Copyright © 2005-2017 Communauté SHOFAR
http://kehilatshofar.com